Search
Close this search box.

Médecine esthétique douce : multi-injections d’acide hyaluronique

Beauté
Médecine_esthétique_douce_:_multi_injections_d’acide_hyaluronique

 

J’ai découvert une méthode de médecine esthétique douce à base d’acide hyaluronique soft. Douce car sans traumatisme et dotée d’une action préventive. Soft car les quantités injectées dans les 5 points d’ancrage de chaque côté du visage sont très faibles. Décodage

 

À qui cette technique de médecine esthétique douce s’adresse-t-elle ?

Ce bio-remodelage à l’acide haluronique s’adresse aux quadras et aux quinquas à la recherche d’une action remodelante sans aucun trauma. Comme la mésothérapie (expliquée dans cet article) ou les SkinBoosters®, cette solution anti-âge revitalise la peau en profondeur pour plus de fermeté. Le produit Profilho s’injecte en faible quantité en 5 points personnalisés en fonction de la morphologie du visage (0,2ml par point d’ancrage). Pas besoin de lidocaïne anesthésiante car cela se fait presque sans aucune douleur. À mon avis, il ne conviendra pas aux femmes qui recherchent une correction immédiate des rides.

 

Qu’attendre de cet acide hyaluronique nouvelle génération ?

Pas de changement radical sur les rides et les plis mais un effet progressif et durable sur la qualité, l’hydratation et la fermeté de la peau. En effet, le principe actif breveté injecté est de l’acide hyaluronique de deux natures différentes et complémentaires. Le premier, de faible poids moléculaire, va aider la peau à produire son propre acide hyaluronique (fabrication qui baisse avec l’âge) pour la régénérer. Le second à haut poids moléculaire stimule les fibroblastes et adipocytes pour densifier la peau et remodeler le visage. Avec un léger effet tenseur qui dure 6 à 8 mois.

 

Mon expérience Profhilo 

Le protocole est de 2 applications à 1 mois d’intervalle. Parce qu’il n’est pas douloureux – juste l’impression de piqûres d’insectes il n’est pas nécessaire d’appliquer de la crème Emla avant le rendez-vous. Les micro-injections sont rapides, cela prend un quart d’heure montre en main une fois la peau bien nettoyée. Le médecin, en l’occurrence le Dr. Bousquet, a utilisé son crayon blanc et sa règle pour déterminer les 5 points d’ancrage, lieux des micro-injections sur chaque côté du visage. En haut de la pommette, sur la joue à proximité de l’oreille, du nez, dans le creux du menton et en bas des maxillaires. Je n’ai eu aucun hématome, mais j’ai préféré prendre de l’homéopathie, à savoir quelques granules d’arnica 5CH avant et après. Comparativement à des injections plus volumatrices d’acide hyaluronique, il n’y a pas de massage effectué pour répartir le produit. Un massage qui peut se révéler douloureux… En 2 heures, le produit s’expanse et prend sa place naturellement. Et, ça, c’est vraiment appréciable ! Finalement, la partie inférieure du visage est un peu mieux galbée, la peau un peu plus dense. Et, ce, sans aucun traumatisme.