Pleins feux sur la menthe verte : ses bienfaits et son mode d’emploi

Bien-être
Pleins_feux_sur_la_menthe_verte_:_ses_bienfaits_et_son_mode_d_emploi

Que savez-vous de la menthe verte ?

La menthe verte (Mentha spicata) est souvent ignorée au profit de sa cousine plus chaude, la menthe poivrée (Mentha piperita). C’est pourtant une bonne menthe forte qui a beaucoup de qualités propres :

 

Les qualités de la menthe verte

En aromathérapie, elle est connue pour soulager la tension et améliorer notre humeur. Historiquement, elle était si précieuse qu’elle était mentionnée dans la Bible comme l’un des moyens originaux de payer votre dîme !

La menthe verte est traditionnellement utilisée pour le nettoyage de la bouche et le blanchiment des dents. Elle peut être utile pour les problèmes digestifs et pour calmer l’estomac. La menthe verte peut être un stimulant léger. Elle peut être utile pour faire transpirer et faire tomber la fièvre (ce qui en fait un fébrifuge). Le plus intéressant et peut-être le plus surprenant, c’est qu’elle a donné des résultats étonnants lors d’études cliniques réalisées sur ses huiles volatiles. En 2007, une université turque a découvert qu’elle était efficace pour réduire la quantité de testostérone libre dans le sang des femmes. Ceci est particulièrement important dans le cas de l’hirsutisme ou de la croissance légère et anormale des poils à des endroits considérés comme inappropriés. Le dosage qui a provoqué le changement était de 2 tasses par jour (matin et soir) pendant les cinq jours précédant l’ovulation.

 

Récolte de la menthe verte

Si, comme moi, vous êtes en retard dans la récolte de votre menthe verte, ce n’est pas grave, vous pouvez toujours en profiter. Il est généralement préférable de récolter cette plante en été, mais par une journée chaude de l’automne, elle se remplira encore d’huiles volatiles.

L’élément à surveiller de près à cette époque de l’année, ce sont les insectes autostoppeurs. En ce moment, il y a toutes sortes de punaises qui ont tissé leurs toiles sur la face inférieure des feuilles ou qui les ont enroulées en abris protecteurs. La récolte tardive, surtout celle des menthes, exige que l’on se débarrasse avec un peu plus de précaution des feuilles qui abritent des bestioles. Je parle d’expérience quand je dis qu’il est très contrariant de faire tout ce travail de séchage de vos herbes pour découvrir que quelque chose a éclos dans le bocal et mangé toute votre récolte !