Bi-Oil et vergetures : la composition de l’huile vendue comme miraculeuse…

Bien-être
Bi_Oil_et_vergetures_:_la_composition_de_l’huile_vendue_comme_miraculeuse…

 

J’ai testé l’huile Bi-Oil. Le produit vendu comme miraculeux qui serait (selon leur site internet) le produit le plus recommandé par les médecins, pharmaciens et les sages-femmes pour traiter les cicatrices et les vergetures. N°1 des ventes dans de nombreux pays et souvent vendue sous l’appellation Bio-Oil, qu’en est-il vraiment ? Quelle est la composition du produit ? Réelle efficacité ou marketing bien ficelé ? Peut-on vraiment croire en ces crèmes pour nous aider à faire la guerre aux vergetures ?

 

Comment apparaissent les vergetures ?

 

Les vergetures apparaissent fréquemment en cours de grossesse ou lors d’une prise de poids importante et rapide. Le corps se développe plus rapidement que la peau qui le recouvre. En conséquence, celle-ci se déchire et à sa guérison forme une cicatrice. Elles prennent en général la forme de stries de couleur rouge sombre ou violacée. La couleur dépend en fait de votre couleur de peau. Par exemple, elles peuvent être noires sur les peaux foncées. Elles se situent principalement sur le ventre, les seins, les fesses et parfois au niveau des bras.

 

50 à 90 % des femmes constateront l’apparition de vergetures durant la grossesse *.

 

Je m’estime heureuse car ma grossesse n’a pas fait de gros dégâts. J’ai tout de même un peu “craqué” à certains endroits.

 

Bi-oil : mon avis !

 

Lorsque j’étais enceinte, je suivais beaucoup de blogueuses, et notamment (à l’époque) des “blogueuses beauté” parmi lesquelles Bi Oil faisait un carton ! Tout le monde semblait se refiler LE bon plan de l’année, l’huile miraculeuse utilisable pour toutes sortes de problèmes : vergetures, teint irrégulier, cicatrices, acné, vieillissement cutané… Je n’étais pas du genre à vouloir consommer bio à tout prix, ni même à décortiquer toutes les étiquettes. J’ai commencé à faire attention pendant ma grossesse et désormais, je suis de plus en plus vigilante vis-à-vis des produits que je choisis pour moi-même (et évidemment doublement vigilante pour les enfants).

 

Si je vous en parle ici c’est que je trouve le marketing de ce produit un peu trompeur. Il faut savoir que l’huile Bi Oil se vend à l’étranger sous le nom de BIO-Oil. Elle n’a pas pu garder cette appellation sur le marché français car en substance, elle n’a rien de Bio ! Jetons juste un rapide coup d’œil à la composition…

 

En fait, un seul coup d’œil à l’étiquette m’aurait permis de comprendre que ce produit n’était pas si naturel qu’il n’y paraît.

 

Parmi les ingrédients dont on doit se méfier, qui sont douteux et pas spécialement bons, ni pour nous, ni pour la planète :

 

Le BHT : c’est un antioxydant synthétique que l’on utilise pour éviter le rancissement des corps gras. Ilest suspecté d’être un perturbateur endocrinien. “Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) classe le BHA parmi les cancérigènes possibles, et le BHT parmi les substances dont l’innocuité n’a pas pu être établie, mais il pourrait favoriser le développement de tumeurs déjà existantes”. Si vous prenez le temps de faire quelques recherches, vous pourrez constater que de nombreux autres effets sont suspectés.

 

La Paraffine liquide : c’est un mélange d’hydrocarbure liquide issu du pétrole. On la retrouve dans de nombreux cosmétiques : crèmes, savons, y compris les produits pour bébé… Ces produits forment une pellicule sur la surface de la peau et l’empêchent de respirer. La paraffine donne une fausse sensation de douceur car elle n’a aucune vertu hydratante. Elle peut également provoquer des réactions allergiques et une sécheresse cutanée.

 

Pour le côté bio on repassera ! Ce produit n’est ni naturel, peut-être pas non plus inoffensif… En tout cas ce n’est pas le produit que j’ai envie d’utiliser pendant la grossesse, ni même après (alors que je porterai mon bébé tout contre moi !).

 

Mais alors au moins est-il efficace ???

 

Bi oil contre les vergetures : en toute honnêteté…

 

Aucun dermatologue ne pourra vous conseiller une crème qui fera disparaître vos vergetures. Cela n’existe pas. Lorsqu’elles sont là, il n’est pas possible de vraiment s’en débarrasser. En ce qui concerne la prévention, là encore, l’efficacité des crèmes ou des huiles reste à prouver *.

 

Je pense que nous n’avons pas toutes la même peau, certaines vont craquer, d’autre pas, c’est comme ça. C’est certainement de là que viennent les différents avis concernant les solutions “anti-vergetures”.

 

J’ai noté une amélioration, c’est vrai, plusieurs mois après avoir accouché. Ceci dit, je ne pense pas que l’efficacité vienne du produit en lui-même. Évidemment, la marque préconise l’utilisation du produit deux fois par jour pendant 3 mois. En général, les vergetures s’atténuent avec le temps, elles perdent leur couleur et les plus petites d’entre elles disparaissent presque complètement, c’est ce qui s’est passé pour moi.

 

Je crois en l’importance de bien nourrir et hydrater sa peau avant, pendant et après la grossesse. Plus on applique un corps gras sur sa peau, plus on favorise son assouplissement et son élasticité. De plus, la peau est la première victime de tous les changements hormonaux. Pour cette nouvelle grossesse qui débute, j’ai décidé de me tourner vers une base plus naturelle. Ma dermatologue m’a conseillée de faire au plus simple, l’important étant de choisir une huile végétale, pure, vierge et de préférence bio. L’huile d’amande douce, d’avocat et de rose musquée sont idéales contre les vergetures. Vous pouvez aussi tester l’huile d’argan ou encore le beurre de Karité !

 

J’ai donc commencé à tester l’huile de massage Weleda, composée d’huile d’amande douce, de jojoba bio et de germe de blé. Elle est assez grasse mais pénètre vite. Je l’utilise depuis peu, d’après ce que j’ai pu lire, elle est très efficace et hydrate hyper bien la peau… Vous pourrez trouver celle-ci et d’autres sur le site bébé au naturel !