Search
Close this search box.

Comment reconnaître du bon cachemire ?

Mode
Comment_reconnaître_du_bon_cachemire_?

Le cachemire fait partie des matières les plus luxueuses dans l’univers de la mode et dans le monde en général. Cependant, nombreux sont les malintentionnés qui fabriquent des contrefaçons et les font passer pour du vrai cachemire. Afin de ne pas vous faire arnaquer et pour ne plus dépenser votre argent pour du faux, suivez les conseils prodigués dans cet article. En effet, vous verrez dans les paragraphes suivants toutes les techniques pour reconnaître du vrai et surtout du bon cachemire.

 

Le prix

 

Le prix constitue déjà un indicateur pour reconnaître un bon cachemire. Pour vous donner une idée, une belle écharpe en cachemire sera vendue à partir de 100 euros. Pour un joli Pull en cachemire de chez Hircus, comptez entre 95 à 200 euros. Pour en savoir plus concernant le thème du cachemire, n’hésitez pas à multiplier votre source d’informations.

 

Le toucher

 

Le vrai cachemire se reconnaît grâce à sa douceur qui n’a pas d’égal. C’est d’ailleurs l’une des qualités qui a séduit les consommateurs. Il n’est donc pas étonnant que certains dépensent des sommes faramineuses pour un ensemble en cachemire. 

 

La brillance

Le bon cachemire ne doit pas être brillant. Dans le cas contraire, soyez sûr que cette fibre luxueuse a été mélangée avec d’autres fibres synthétiques. En effet, une pièce 100 % cachemire doit absolument être matte même si une très légère brillance peut parfois se révéler.

 

Les deux tests à faire 

 

Il est intéressant de savoir que vous pouvez procéder à deux tests différents afin de savoir si votre cachemire est fiable ou pas. Ces 2 tests sont les suivants :

  • le test du feu ;
  • le test du frottement.

Le test du feu

Pour effectuer ce test du feu, prenez un briquet et passez quelques fibres sur la flamme. Si vous êtes en présence de vrai cachemire, vous devriez sentir une odeur de cheveux brûlés et non de plastique brûlé. En outre, aucune fumée noire ne devrait être détectée. 

 

Le test du frottement

Ce test est très simple à faire. Frottez votre cachemire et si vous ressentez un phénomène électrostatique, cela veut dire que vous êtes en présence d’un cachemire mélangé à d’autres matières. En effet, il faut savoir que cette dernière n’est pas du tout électrostatique à l’instar des autres matières comme le polyester. 

 

La qualité du fil

 

Un bon cachemire se reconnaît également par la qualité de ses fils et du poil de chèvre utilisé. Pour avoir un bon cachemire, des fibres très fines sont alors prélevées au niveau de la sous-couche du cachemire et ces dernières sont collectées à la main.

 

L’épaisseur de la fibre du poil

C’est ce critère qui déterminera si le cachemire est de qualité :

  • cachemire grade A : indique la meilleure qualité avec 15 microns d’épaisseur et 35 mm de longueur ;
  • cachemire grade B : moins souple, il est de qualité moyenne avec 19 microns d’épaisseur ;
  • cachemire grade C : il est de qualité un peu basse, moins douce et moins fine avec 30 microns d’épaisseur.

Les origines du cachemire

 

Le cachemire, aussi appelé « l’or en fibre ». C’est une laine venant des chèvres de la steppe mongolienne (Mongolie Intérieure). Ces chèvres de Genghis Khan, aussi appelées chèvres Capra Hircus, évoluent en plein air dans des pâturages d’exception. C’est cet environnement qui fait qu’elles donnent une fibre de qualité supérieure. Il est primordial de souligner que le cachemire diffère selon la provenance de la chèvre. Vous pourrez aussi voir des chèvres productrices de cachemire au Tibet et sur les hauts plateaux de l’Himalaya.