De journaliste à otage : Histoire de Florence Aubenas

Actualités
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Florence Aubenas fait partie des auteurs prestigieux en France. Elle a effectué une grande part de sa carrière au sein du Libération. Faisant partie des meilleurs reporters, elle décide de s’engager avec Le Nouvel Observateur. Durant un reportage en Iraq en 2005, elle a été prise en otage durant plusieurs mois. Zoom sur son parcours.

Quel est l’exploit de Florence Aubenas ?

Florence Aubenas est secrétaire de rédaction de 1986 à 2006, et intègre le service société, suivant les diverses activités de SOS Racisme avant de devenir un reporter et écrivain au quotidien Libération. Elle couvre de multiples événements dont en Irak, au Kosovo ou encore au Rwanda et plusieurs procès en France.

De janvier à juin 2005, elle est prise en otage en Iraq pour le compte de son travail et l’année d’après, elle quitte Libération pour rejoindre Le Nouvel Observateur.

Puis, de février à juillet 2009, elle prend un congé sabbatique et tout en s’installant à Caen, elle s’inscrit en tant que chômeuse à Pole Emploi. Pendant ce temps, notre reporter devient un vrai écrivain francophone en publiant son premier roman : Le Quai de Ouistreham.

De 2009 à 2012, elle vire à la présidence de l’Observatoire International des prisons. Puis, elle rejoint Le Monde pour couvrir le conflit Syrien et part en tant qu’envoyé Spécial. Dernièrement, elle a même apporter son appui aux otages français Didier François et Edouard Elias, car leur parcours lui rappelle bien évidemment le sien. Il n’est pas facile psychologiquement de se faire prendre en otage.

Quel âge a Florence Aubenas ?

Florence Aubenas est née le 6 février 1961 à Bruxelles. Faisant partie des auteurs confirmés, elle débute par une carrière de journalisme. Suite à sa prise d’otage, elle sort son romand dans les éditions françaises. Les critiques de livres sont plutôt bonnes suite à la parution du livre.

Parmi la sélection de livres et de rédactions on retrouve :

  • La Fabrication de l’information. Les journalistes et l’idéologie de la communication., avec l’auteur français Miguel Benasayag,, éditions La Découverte. 1999
  • Résister, c’est créer, avec Miguel Benasayag. La Découverte. 2002
  • La Méprise : l’affaire d’Outreau , éditions du Seuil. 2005
  • Grand reporter. Editions Bayard.2009
  • Le Quai de Ouistreham. Éditions de l’Olivier, 2010
  • Le livre historique francophone En France. Éditions de l’Olivier, 2014
  • Le nouveau roman : L’Inconnu de la poste. Éditions de l’Olivier, 2021.

 

Pourquoi Florence Aubenas a été enlevée ?

Florence Aubenas a été enlevée en tant que journaliste car ça a eu une répercussion. Elle a tenté d’expliquer à ses ravisseurs qu’en faisant cela, ils allaient contre leur propre camp. Toutefois, ils ne suivaient pas cette logique.

En ce qui concerne les autres enlèvements, son enlèvement est assez « spécial » car elle n’a jamais revendiqué quelque chose de précis ou une idée politique. De plus, elle n’a jamais entendu parler d’argent, car son interlocuteur « The Boss » ou « Hadji », n’a jamais mis en avant cette question.

Elle a été détenue avec son guide Hussein Hanoun, les yeux bandés dans une cave.

Ou a été retenue Florence Aubenas ?

Florence Aubenas, est un reporter qui a été retenue prisonnière avec son guide irakien Hussein Hanoun. Ils ont été libérés le 11 juin 2005, après 5 mois de captivité tout de même. C’est un événement qui montre bien la difficile protection de la liberté de presse surtout en cas de guerre.

Pourquoi le métier de journaliste ne peut s’exercer seul ?

Il faut savoir que le journaliste ne peut pas exercer seul afin de prouver qu’il n’y ait pas de mauvaises manipulation d’information et de transmission de message erroné. De plus, dans le cas de journaliste reporter, il y a certaines missions qui peuvent paraitre un peu dangereuse et complexe si on y va tout seul.

 

Quels sont les prix de Florence Aubenas ?

Florence Aubenas est spécialisée en reportage de guerre. Elle a écrit plusieurs ouvrages et a obtenu le prix de distinction de meilleure œuvre littéraire. Parmi les 4 prix des lecteurs et prix des libraires auxquels elle a eu :

  • Le prix pour la promotion de la littérature Jean Amila-Meckert 2010 lors du salon du livre d’expression populaire et de critique sociale d’Arras ;
  • Le prix Joseph-Kessel 2010 remis lors du festival Etonnants voyageurs à Saint Malo ;
  • Le Globe de Cristal 2011 dans la catégorie de grand prix littéraire et essai ;
  • La remise des prix d’académie 2015 pour son livre En France.

Outre cela, elle a aussi reçu le prix de commandeur de l’ordre des arts et des lettres en 2016. Ce qui fait d’elle une écrivaine et romancière exceptionnelle.