Search
Close this search box.

Heure guadeloupe : tout ce que vous devez savoir sur les différents décalage horaire

Actualités
Heure_en_Guadeloupe_:_tout_ce_que_vous_devez_savoir_sur_les_différents_décalage_horaire

 

 

 

La Guadeloupe est un département français d’outre-mer situé dans les Caraïbes. En général, la Guadeloupe suit l’heure de l’Est des États-Unis pendant l’année. Cependant, il y a des différences saisonnières en fonction de l’heure d’été ou d’hiver.

 

Que savoir sur les différents décalages horaires de la Guadeloupe ?

 

  • la majeure partie de l’année, la Guadeloupe est à l’heure de l’Est des États-Unis. Cela signifie qu’elle est à 5 heures en retard par rapport à l’heure de Paris.
  • l’heure d’été aux États-Unis (de mars à novembre), la Guadeloupe est à 6 heures en retard par rapport à l’heure de Paris.
  • l’heure d’hiver aux États-Unis (de novembre à mars), la Guadeloupe est à 5 heures en retard par rapport à l’heure de Paris.
  • l’heure d’été en France métropolitaine (de fin mars à fin octobre), la Guadeloupe est à 6 heures en retard par rapport à l’heure de Paris.
  • l’heure d’hiver en France métropolitaine (de fin octobre à fin mars), la Guadeloupe est à 5 heures en retard par rapport à l’heure de Paris.

Il est important de noter que ces décalages horaires peuvent varier en fonction des changements saisonniers et des ajustements liés aux heures d’été ou d’hiver. Il est donc conseillé de vérifier heure Guadeloupe exacte avant de planifier un voyage ou une communication avec quelqu’un dans cette région.

La Guadeloupe se situe sur quel fuseau horaire ?

La Guadeloupe est située dans le fuseau horaire de l’Atlantique (AT), qui est à 4 heures derrière le temps universel coordonné (UTC-4). Cependant, pendant la majeure partie de l’année, la Guadeloupe suit l’heure de l’Est des États-Unis, qui est à 5 heures derrière l’heure de Paris. Cela signifie que pendant cette période, l’heure de la Guadeloupe est en réalité à l’heure de l’Est des États-Unis. Lorsque les États-Unis passent à l’heure d’été ou d’hiver, cela peut également affecter le décalage horaire entre la Guadeloupe et les autres régions du monde.

Quel est le décalage horaire de la Guadeloupe avec les Antilles ?

La Guadeloupe fait partie des Antilles françaises, qui est une région composée de plusieurs îles dans les Caraïbes, dont la Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, la Dominique et d’autres îles. En général, toutes les îles des Antilles ont le même fuseau horaire, qui est l’heure de l’Atlantique (UTC-4) pendant la majeure partie de l’année.

Cela signifie qu’il n’y a pas de décalage horaire entre la Guadeloupe et les autres îles des Antilles, car elles sont toutes dans le même fuseau horaire. Cependant, pendant l’heure d’été ou d’hiver, il peut y avoir un décalage horaire avec certaines régions du monde.

 

A quelle heure appeler en Guadeloupe depuis la France ?

Pendant la majeure partie de l’année, la Guadeloupe est à 5 heures de moins que l’heure de Paris. Par conséquent, si vous appelez depuis la France métropolitaine, il est recommandé de prévoir un appel entre 14h et 22h (heure française) pour contacter quelqu’un en Guadeloupe sans risquer de le déranger trop tôt ou trop tard dans la journée. Cependant, il est important de garder à l’esprit que les décalages horaires peuvent varier en fonction des changements saisonniers, en particulier pendant les périodes de transition entre l’heure d’été et l’heure d’hiver en France et aux États-Unis. Il est donc toujours préférable de vérifier l’heure exacte en Guadeloupe avant d’appeler pour éviter tout malentendu ou confusion.

 

Quelle est la meilleure période pour partir en Guadeloupe ?

La Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical chaud et humide toute l’année, avec des températures moyennes oscillant entre 25 et 30 degrés Celsius. Cependant, la meilleure période pour partir en Guadeloupe dépend des activités que vous souhaitez faire et de vos préférences en matière de voyage.

  • la haute saison touristique en Guadeloupe s’étend de décembre à avril, lorsque le temps est généralement sec et ensoleillé, avec peu de risque de pluie. C’est également la période où les températures sont les plus douces et agréables, ce qui en fait une période populaire pour les activités en plein air comme la randonnée, la plage et les sports nautiques. Cependant, les tarifs des vols et des hébergements sont généralement plus élevés pendant cette période, et il peut y avoir plus de monde sur les plages et dans les sites touristiques ;
  • la basse saison touristique en Guadeloupe est de mai à novembre, lorsque les températures sont plus chaudes et l’humidité plus élevée. Il y a également une plus grande probabilité de pluies tropicales, en particulier entre août et octobre. Cependant, les tarifs des vols et des hébergements sont généralement moins chers pendant cette période, et il peut y avoir moins de monde sur les plages et dans les sites touristiques. C’est également la période idéale pour les activités comme la plongée sous-marine, le surf et la pêche.

 

Quels sont les sites à visiter en Guadeloupe ?

La Guadeloupe offre de nombreuses attractions touristiques, que ce soit des plages idylliques, des sites historiques ou des espaces naturels exceptionnels. Voici quelques sites à visiter en Guadeloupe :

  • les plages : la Guadeloupe abrite de nombreuses plages de sable blanc ou noir, bordées de cocotiers et offrant des eaux cristallines pour la baignade, la plongée ou le surf. Les plages les plus populaires incluent la plage de Grande Anse à Deshaies, la plage de la Caravelle à Sainte-Anne, la plage de la Datcha à Gosier, la plage de Malendure à Bouillante et la plage de la Grande Terre à Le Moule ;
  • les parcs nationaux : la Guadeloupe possède deux parcs nationaux, la forêt tropicale humide de la Basse-Terre et les îles des Saintes, qui offrent des sentiers de randonnée, des cascades, des panoramas spectaculaires et une faune et flore uniques ;
  • les sites historiques : la Guadeloupe a une riche histoire coloniale, qui est mise en valeur dans des sites comme le Fort Delgrès à Basse-Terre, le Musée Schœlcher à Pointe-à-Pitre, la Maison de la canne à Port-Louis et l’habitation La Grivelière à Vieux-Habitants ;
  • les îles : en plus de la Grande-Terre et de la Basse-Terre, la Guadeloupe compte plusieurs îles voisines, notamment les Saintes, Marie-Galante et La Désirade, qui offrent des plages isolées, des villages pittoresques et une ambiance paisible ;
  • les cascades : la Guadeloupe possède plusieurs cascades impressionnantes, notamment les chutes du Carbet à Capesterre-Belle-Eau, la cascade aux Écrevisses à Bouillante et la cascade du Galion à Sainte-Anne.

En plus de ces sites principaux, la Guadeloupe offre également une cuisine délicieuse, des marchés animés, des festivals culturels et une ambiance festive tout au long de l’année.

 

Quelles sont les spécialités culinaires de la Guadeloupe ?

La cuisine de la Guadeloupe est un mélange de saveurs créoles, africaines, françaises et indiennes, qui reflètent son histoire et sa culture diversifiées. Voici quelques-unes des spécialités culinaires les plus populaires de la Guadeloupe :

  • le colombo : un plat épicé à base de viande (poulet, agneau, porc ou poisson) avec des légumes, du riz et une sauce à base de pâte de colombo (mélange d’épices).
  • le boudin créole : un boudin noir assaisonné avec du piment, de l’oignon et des herbes, souvent servi avec du riz ou du pain.
  • le court-bouillon : une soupe de poisson à base de tomates, d’oignons, de poivrons et de citron, servie avec du riz.
  • les accras : des beignets salés à base de morue, de crevettes ou de légumes, souvent servis en apéritif.
  • le gratin de christophine : un plat gratiné à base de christophine (un légume local ressemblant à une courgette), de crème, de fromage et d’herbes.
  • le dombré : des boulettes de farine de blé ou de maïs, souvent servies avec une sauce épicée.
  • les desserts : la Guadeloupe offre une variété de desserts délicieux, notamment la tarte à la noix de coco, le flan coco, le gâteau de patate douce et le tourment d’amour (un petit gâteau à la noix de coco et à la confiture).

En Guadeloupe, il y a également une grande variété de fruits tropicaux, tels que la banane, la papaye, la mangue, l’ananas, la goyave, le fruit de la passion et la noix de coco, qui sont souvent utilisés dans la cuisine locale. Les épices locales, comme le piment, le gingembre et le thym, ajoutent également de la saveur et de la chaleur aux plats traditionnels.