Prendre soin de soi et savoir prendre l’esomeprazole

Bien-être
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
esomeprazole

L’oméprazole appartient à la famille des médicaments inhibiteurs de la pompe à protons ou abrégé IPP. Ce médicament ralentit et/ou prévient la production d’acide dans l’estomac. En outre, il est disponible sous divers noms de marque et différentes présentations, mais ses effets restent évidemment les mêmes. Pour en savoir plus sur l’esomeprazole, cet article traitera des raisons pour lesquelles prendre l’esomeprazole, ses effets secondaires, ainsi que les diverses précautions quant à sa prise.

Pourquoi prendre ésoméprazole ?

L’esoméprazole est majoritairement prescrit pour combattre l’excès d’acidité au niveau de l’estomac de la personne souffrante. Par ailleurs, ce médicament est aussi indiqué dans les cas suivants :

  • Reflux gastro-œsophagien ou RGO, autant chez l’adulte que chez l’enfant, mais à partir d’un certain âge, notamment à partir de  12 ans ;
  • Ulcère de l’estomac ou duodénum chez une personne adulte et à partir de 12 ans pour un enfant. Si votre médecin détecte une infection par Helicobacter Pylori, une prescription d’antibiotiques à l’instar de l’amoxicilline ou du clarithromycine, seront potentiellement administrés afin de lutter contre cette infection bactérienne ;
  • Syndrôme de Zollinger-Ellison, qui est une maladie dûe à la présence d’un ou de plusieurs gastrinomes dans la paroi duodénale ou plus communément appelée intestin grêle. Soulignons également que ces tumeurs favorisent la sécrétion d’acide gastrique à l’intérieur du tube digestif ;
  • Ulcères associés à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS ;
  • Brûlures d’estomac.

Quels sont les effets secondaires de l’Oméprazole ?

médicament esomeprazole

Il va sans dire que bon nombres de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires chez des individus ayant ou non des allergies.

Qu’est-ce qu’un effet secondaire ?

Un effet secondaire est défini comme étant une réponse indésirable du corps à un médicament et cela même lorsqu’il est pris à des doses normales. Les effets secondaires peuvent être assez légers ou plus graves, temporaires ou permanents.

maladie

Liste des effets indésirables de l’Oméprazole

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas obligatoirement ressentis par tous les individus qui prennent de l’Oméprazole.  Toutefois, il est intéressant de savoir qu’au moins 1 % des consommateurs de ce médicament ont ressenti les effets secondaires suivants :

  • Une constipation plus ou moins lourde;
  • Des étourdissements aléatoires;
  • Des reflux de gaz;
  • Une gêne au niveau de l’abdomen ;
  • Une douleur gastrique;
  • Une diarrhée aigüe ou une selle molle;
  • Des nausées et/ou vomissements;
  • Une désagréable impression de rotation du corps;
  • Une somnolence continue;
  • Des maux de tête agaçants;
  • Une légère sécheresse de la bouche;
  • Des troubles passagers du sommeil ;
  • Une présence de sang dans l’urine ou une baisse de la production d’urine qui sont des symptômes de troubles rénaux;
  • Une vue floue;
  • Des douleurs articulaires gênantes;
  • Une éruption cutanée ou des démangeaisons;
  • Des sensations de fourmillement ou d’engourdissement;
  • Des symptômes hépatiques : jaunissement de la peau/du blanc des yeux, urine foncée, perte d’appétit, douleurs abdominaux, fièvre, fatigue;
  • Des crampes musculaires.

Plusieurs de ces effets secondaires cités ci-dessus peuvent être pris en charge. La bonne nouvelle est que certains disparaissent d’eux-mêmes au fil du temps. Si ce n’est pas le cas, consultez au plus vite votre médecin. En effet, c’est une étape primordiale quand vous ressentez que les effets secondaires sont graves ou gênants dans la vie au quotidien. Par ailleurs, si votre pharmacien est à proximité de chez vous, il pourrait aussi être en mesure de vous donner des conseils et des mesures à prendre si des effets secondaires apparaissaient et persistaient.

Quelle est la différence entre oméprazole et ésoméprazole ?

Tous les essais cliniques menés à ce jour sont unanimes : l’ésoméprazole possède la même efficacité que l’oméprazole avec les mêmes doses. De plus, les analyses démontrent aussi les mêmes résultats pour toutes les pathologies dans lesquelles ces deux médicaments ont été comparés. Par ailleurs, le dossier d’évaluation afférant à l’étude ne fait pas apparaître de profil d’effets indésirables différent de celui du fameux Oméprazole.

Comment agit ésoméprazole ?

Cette question est tout à fait pertinente pour n’importe quel médicament que vous allez faire assimiler à votre organisme. Pour y répondre, l’ésoméprazole agit en réduisant principalement la quantité d’acide produite par l’estomac.

Quel est le meilleur moment pour prendre ésoméprazole ?

A quelle heure prendre un médicament ? Quel est le délai entre deux prises ? Ces inquiétudes reviennent souvent dans la tête des personnes malades. Alors, si un bon nombre de médicaments sur le marché ne forcent pas le consommateur à regarder sa montre toutes les minutes, la vigilance et une certaine prudence sont pourtant de mise pour certains autres.

Le bon réflexe

Le premier geste à faire avant la prise d’un médoc est de lire la notice. En effet, le moment optimal et idéal de prise y est toujours mentionné. En outre, les médicaments à marge thérapeutique étroite sont les plus sensibles à tout changement d’environnement.

Dans la catégorie des médicaments à prises bien précises, nous avons l’esoméprazole, le pantoprazole ou encore l’oméprazole. Ces médicaments doivent être ingérés à la fin des repas avec un verre d’eau. Attention à ne pas les croquer ou écraser le comprimé au préalable.