S’épanouir au travail, même après la crise de la COVID

Bien-être
S’épanouir_au_travail,_même_après_la_crise_de_la_COVID

Simple avantage il y a encore quelques temps, le confinement aura rendu indispensable le télétravail, voire le travail en « full-remote » pour continuer à faire fonctionner les entreprises. Dans ces conditions, en tant que collaborateur, comment faire en sorte de rester impliquer, et comment continuer de faire progresser l’entreprise ? Comment faire en sorte que la productivité chez soi, soit la même que sur le lieu de travail ? Décryptage.

 

La généralisation du télétravail

 

Pendant la crise sanitaire, le milieu du travail a dû se conformer aux enjeux de santé qui se présentaient. Réduction des flux de transport, distanciations sociales et autres mesures de lutte contre la propagation de la COVID-19. Toutes ses mesures ont contraint les entreprises à revoir leur modèle de fonctionnement. Ainsi, la généralisation du travail ou télétravail est devenue la nouvelle norme de travail de la plupart des entreprises. Bien que confinés, la plupart des salariés et des cadres ont pris goût à ce nouveau modèle de travail. En effet, cette généralisation du travail n’a pas réellement affecté les performances des salariés. Au lendemain de l’épidémie, la plupart d’entre eux souhaitent poursuivre ce modèle de travail ou du moins par alternance. Alors, tandis que le retour dans les locaux se fait progressivement, certaines anciennes habitudes seront dures à retrouver. Comme le déplore d’ailleurs l’ONAPS (Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité) dans son dernier rapport sur la santé en entreprise, la crise sanitaire a imposé un « nouveau normal », et celui-ci est loin de conserver les liens sociaux. Le retour aux anciens codes sociaux sera difficile. La poignée de main, ou encore les accolades paraissent êtres des souvenirs lointains. Il en sera probablement de même, par exemple, pour les petits avantages sur le lieu de travail : les paniers de fruits laissés à la disposition des salariés risquent de tomber aux oubliettes et les pauses-cafés/goûters partagés vont devoir se réinventer.

 

La quête de sens au travail : une priorité après l’épidémie de Coronavirus

 

La pandémie et le confinement n’ont pas fait que des heureux. Bien que cette période ait permis de se recentrer sur soi, elle a aussi donné lieu à beaucoup de questionnement. Que ce soit sur nos loisirs, nos centres d’intérêt, nos talents cachés, nos objectifs, mais aussi l’intérêt de notre travail. 

Certains ont perdu leurs boulots, d’autres ont eu du mal à gérer la nouvelle norme de travail et leur foyer, tandis que d’autres se sont adonnées à des reconversions ou du moins y ont songés. Afin de se préparer à l’après-pandémie, il est essentiel de tirer le positif dans ces remises en question pour pouvoir se lancer pleinement dans cette reprise de la vie « post-COVID 19 ». Cette reprise est l’occasion d’un nouveau départ. Revoir ses attentes, ses besoins et ses objectifs aide trouver un sens au travail que nous accomplissons chaque jour. Cette quête repose sur un besoin d’accomplissement, et rien de tel qu’entreprendre des choses pour lesquelles on est doué, on aime et qui nous apporte un sentiment de bien-être.