Transpiration excessive : identifier les causes et trouver le bon traitement

Bien-être
transpiration-traitement

L’hyperhidrose est le fait de transpirer anormalement, même en absence d’une situation pouvant provoquer une forte transpiration. Ce dysfonctionnement peut avoir plusieurs explications. Dans certains cas, la transpiration excessive provoque des maladies de la peau et affecte la vie sociale de la personne concernée. Quels sont les facteurs de risque de l’hyperhidrose ? Comment la prévenir ?

Qu’est-ce que la transpiration excessive ou hyperhidrose ?

Si la transpiration est un processus normal et indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, elle peut être problématique chez certaines personnes. En effet, le corps humain produit en temps normal environ 0,5L de sueur par jour. Au-delà et à fréquence régulière, il peut s’agir d’hyperhidrose, c’est-à-dire une production anormalement élevée de sueur. Encore appelée hypersudation, la transpiration excessive désigne la production incontrôlée de sueur par le corps d’un individu.

En règle générale, l’hyperhidrose se manifeste par plusieurs signes dont l’excès de sueur localisé (aisselles, cuisses, mains, pieds, visage) ou généralisé (tout le corps). Elle est particulièrement incommodante et affecte la vie sociale des personnes concernées. Cependant, l’hypersudation peut être prise en charge par des professionnels qui proposent des traitements adaptés. Vous pouvez aussi consulter un dermatologue en cas d’hypersudation.

Quelles sont les causes possibles d’une transpiration excessive ?

Comme l’explique le site esthetique-inkermann.fr, l’hyperhidrose est considérée comme un trouble idiopathique. Pour rappel, l’idiopathie désigne une maladie particulière, dont les causes ne sont pas scientifiquement connues. On parle aussi d’hyperhidrose primaire, notamment lorsque l’excès de transpiration est observé à des endroits précis, et provoqué par des facteurs précis et ponctuels : stress, émotions fortes, consommation d’alcool ou de repas épicé, effort physique, etc.

De même, l’hyperhidrose primaire peut avoir d’autres origines. Elle est parfois liée à des facteurs génétiques. Dans certains cas, elle est due à un dérèglement du système nerveux, lequel entraine une activité excessive des glandes sudoripares. Par ailleurs, l’hypersudation peut être provoquée par une pathologie ou un problème de santé. On parle dans ces cas d’hyperhidrose secondaire, puisque les causes sont clairement connues.

Entre autres maladies ou pathologies expliquant une hypersudation dite secondaire, il y a :

  • le diabète,
  • l’hypoglycémie,
  • l’hyperthyroïdie,
  • le surpoids,
  • la ménopause,
  • la maladie de Parkinson,
  • l’infarctus du myocarde.

La prise de certains médicaments peut également déclencher une hypersudation.

transpiration excessive injections botuliques

Quelles sont les options de traitement de la transpiration excessive ?

La transpiration excessive peut être prise en charge par différents moyens. Si vous estimez suer excessivement, vous pouvez vous rendre dans un centre esthétique et faire des injections de toxine botulique. Elles permettent de stopper la production de sueur. Cette option n’est qu’une parmi d’autres pour venir à bout de l’hypersudation. Cependant, les injections de botox permettent de soulager le patient rapidement, et les résultats apparaissent au bout de 48 heures généralement.

Pour traiter l’excès de sueur, il est possible d’utiliser du chlorure d’aluminium dilué. Il s’agit d’appliquer une solution d’aluminium héxahydraté à 20 % sur les régions où la sueur est excessive. Avant, vous devez veiller à ce que les zones concernées soient sèches. Ensuite, il faudra les recouvrir d’un film de polyéthylène à laisser en place toute la nuit. Vous l’aurez compris, cette solution s’applique en soirée. Le matin, vous pourrez retirer le film.

Vous pouvez également consulter un médecin ou un dermatologue. Ce dernier réalisera un bilan endocrinien et dermatologique. Il peut alors décider de vous faire une sympathectomie. Cette piste est souvent envisagée si le traitement au chlorure d’aluminium n’a pas été satisfaisant.

Le dermatologue peut également vous prescrire un anti-transpirant. Contenant des sels d’aluminium, ils resserrent les pores de la peau. Vous pouvez aussi adopter un déodorant ou la pierre d’alun. Dans les cas les plus graves d’hyperhidrose, la chirurgie est la seule solution. Elle permet en fait de supprimer les nerfs à l’origine de la sudation.

Comment pouvez-vous prévenir la transpiration excessive ?

En considérant les facteurs qui peuvent la provoquer (dans le cas de l’hyperhidrose secondaire notamment), il est possible de prévenir l’hypersudation. Commencez déjà à contrôler votre alimentation pour éviter d’être en surpoids. Ensuite, modérez votre consommation d’alcool, de café et de plats épicés. De même, est-il important d’avoir une hygiène irréprochable et de s’hydrater.

Par ailleurs, il existe des remèdes naturels que vous pouvez essayer pour prévenir l’hyperhidrose. L’application d’une lotion à l’alcool de camphre permet de contrôler la transpiration. Vous pouvez aussi infuser les feuilles de sauge et y tremper vos pieds. Des bains au bicarbonate de soude sont aussi possibles.