Tatouage minimaliste : Les 8 idées pour qu’il soit discret

Mode
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
tatouage minimaliste

Le tatouage, cette pratique qui consiste à s’injecter des pigments d’encre sous la peau, qui n’a jamais songé à se faire tatouer au moins une seule fois dans sa vie ? Mais saviez-vous que vous n’êtes pas obligé d’opter pour le gros tatouage visible à 100km à la ronde ? Et oui, car le tatouage minimaliste a débarqué en bombe dans l’univers du tattoo et nous pouvons même affirmer qu’il est là pour rester. En effet, avec un joli palmarès de différents sujets  et des possibilités infinies de motifs, les tatouages minimalistes réussissent à convaincre de plus en plus de personnes à passer le cap et à se faire tatouer.

Qu’est-ce qu’un tatouage minimaliste ?

Généralement, on rattache le tatouage minimaliste à la même idée qu’en art. En effet, les tatouages de ce genre présentent toujours les caractéristiques suivantes :

  • Des formes très simples, des prénoms ou des chiffres romains ;
  • Des traits d’une seule couleur ;
  • Des motifs épurés ou divers dessins : boussole, diamant, mandalas, symbole de l’infini, hibou, symbole bouddhiste, signe du zodiaque, paon, attrape-rêve ;
  • Un style assez léger mais efficace ;
  • Un impact au niveau visuel.

Ce style est caractérisé par une esthétique simpliste mais audacieuse, qui réussit à séduire tant par sa pureté que par sa force visuelle.

Qui sont les plus attirés par les tatouages minimalistes ?

Vous l’aurez compris, les tatouages minimalistes ne sont  point chargés en détails, ce qui vous permettra de jouer avec leurs dimensions. Par conséquent, vous pourrez réaliser des petits tattoos. Ce type de tatouage est alors très prisé par les personnes assez discrètes et qui ne souhaitent pas exhiber leur tatouages à tout va.  Par ailleurs, les femmes sont plus intéressées par les tatouages minimalistes. Cela n’est pas étonnant car ces tatoos ont un aspect doux et subtil. En outre, ils ornementent aussi la peau comme de jolis bijoux.

Quelles sont les techniques utilisées ?

Les techniques utilisées pour réaliser un tatouage minimaliste sont les suivantes :

  • Des lignes continues ;
  • Du pointillisme ;
  • Des traits très fins ;
  • Des images simples mais qui nécessitent beaucoup de maîtrise pour un  résultat net et précis.

La grande avancée en technologie des outils associée  au travail méticuleux ainsi que  le talent des artistes, permet d’effectuer ces tatouages minimalistes avec un fini sublime.

tatouage

L’origine de l’art minimaliste

Le ”minimalisme” a été reconnu en tant que forme d’expression pendant les années 1960 et a connu ses premiers éloges aux États-Unis. Cet art minimal est principalement basé sur le principe de l’économie des moyens où l’intervention de l’artiste sur l’œuvre doit être poussée à son minimum. Par ailleurs, les figures géométriques : carré, rectangle, triangle, etc., tiennent un rôle très important au sein de l’art minimaliste. En outre, il est primordial de savoir que l’art minimal est basé sur plusieurs principes tels que :

  • La répétition ou la série ;
  • Les combinaisons abstraites ;
  • Les variations de formes abstraites
  • Les structures élémentaires
  • Les matériaux simples
  • Les œuvres monochromes.

Les tatouages minimalistes sont-ils durables ?

Les tatoos, eux aussi, ont leurs propres espérances de vie et tous les tatouages n’ont pas la même durée de vie. En effet, beaucoup de paramètres peuvent influencer leur évolution  et les tatouages peuvent plus ou moins bien vieillir. Cependant, des études ont démontrés que les gros tatouages duraient beaucoup plus longtemps. Par ailleurs, les tatouages très finement dessinés, à l’instar des tatouages minimalistes,  ont tendance à perdre leur définition après 15 années.

Les paramètres influençant l’évolution d’un tatouage

  • Le type de peau ;
  • La surface ;
  • L’âge ;
  • La taille du tatouage ;
  • L’exposition au soleil ;
  • Le type d’encre utilisée. 

Sur quelles parties du corps faire un tatouage minimaliste ?

Différant de l’esthétique du tatouage que nous voyons habituellement, le style minimaliste allie davantage simplicité et élégance. Cependant, même si les motifs et les dessins sont simples et légers, ils sont tout aussi compliqués à créer et surtout à positionner sur le corps. En effet, l’emplacement est essentiel pour les tatouages minimalistes. De ce fait, placez-les sur les endroits suivants :

  • Sur la poitrine
  • Dans les lèvres
  • Dans la nuque
  • À l’intérieur des bras
  • Entre les doigts
  • Derrière les oreilles
  • Sur les côtes
  • Sous la ligne des sous-vêtements

exemple tatouage minimaliste

Où les tatouages font-ils le plus mal ?

Si vous êtes une personne qui est assez sensible à la douleur et que vous voulez vus faire tatouer, il faudrait d’abord que vous sachiez où sont les endroits du corps qui font le plus mal. En premier lieu, les extrémités du corps, tels les mains (connaissez la rhizarthrose) et les pieds, sont les endroits les plus douloureux où se faire tatouer.  En effet, la peau est très fine surtout au niveau du dos de la main et des doigts. En outre, comme elles contiennent plusieurs petits nerfs, os ou articulations, vous risquez de ne pas passer un agréable moment. Ensuite, pour allonger cette liste des zones douloureuses pour un tatouage, vous pouvez ajouter toute la partie du haut du dos : colonne, côtes, sternum ou visage (voir aussi le microblading). Enfin, le tibia, le coude et l’intérieur des jambes et des bras sont des zones qui sont aussi très sensibles donc moment pas du tout zen au rendez-vous !